Toponymie de la région de Montréal

Deux cartes de l'île de Montréal

Il y a plusieurs points de comparaison entre les deux cartes ci-haut qui démontrent une nette amélioration de la connaissance géograpique de la région de Montréal. Par exemple, comparez sur les deux cartes la rivière Jésus qui relie la lac des Deux-Montagnes et le St-Laurent en passant au nord de l'Île Jésus. De la même façon, comparez la forme de l'Île Perrot, située à l'extrémité ouest du lac St-Louis, la forme du lac des Deux-Montagnes et la côte nord du lac St-Louis, entre autres.

La carte de 1900 nous permet de facilement situer les communautés principales de la région de Montréal et ainsi cerner le contexte géographique de la dispersion des Pilon sur l'île de Montréal. Tout d'abord, on note que les Pilon étaient des gens du lac St-Louis. On ne s'étonne pas de cela lorsqu'on se rappelle le fait que les brigades de canots, destinées pour les pays d'en haut, prenait leur départ du lac St-Louis, c'est-à-dire, en amont des rapides de Lachine. Les communautés de Pointe-Claire, Ste-Anne du Bout de l'Île et Lachine étaient donc bien situées pour faciliter les allers et les retours des voyageurs.

Les communaut»s du lac St-Louis en 1872 tir» de Map of the island and city of Montreal - 1872
Retournez en arrière